E.S.E.P.E

Les enfants n'écoutent plus

C'est un sujet qui a fait et fait encoure couler beaucoup d'encre... Fait de société... Manque de temps.... Nouvelles technologie.... Tout peut-être sujet à dire que l'enfant n'écoute plus que ce soit à l'école, à la maison, en famille, pendant les loisirs.... l'enfant n'est plus à l'écoute et c'est un fait.

L'enfant est d'abord habitué à voir et son aptitude à écouter, à entendre s'amenuise. Nous même adultes prêtons nous attention à qui nous parle !

Puisque nos enfants sont de moins en moins attentifs, proposons leur de jouer à écouter.

Il est important que l'enfant puisse avoir un petit coin bien à lui à la maison, même si l'espace consacré à l'enfant est exigu, ce qui lui est réservé est son domaine, et c'est très important. Regardez un enfant qui met un disque de conte ou de musique, bien souvent il est allongé sur son lit ou par terre, et à ce moment, sa concentration est telle que rien ne peut le distraire.

L'enfant a également besoin de répétitions, on peut l'observer lorsqu'il remet le même disque deux, trois ou plusieurs fois. Dans une activité de Yoga, je me suis aperçue que les enfants réclamaient les mêmes exercices, les mêmes relaxations, les mêmes sons.... Il aime entendre les mêmes mots, les mêmes formules magiques et cela l'apaise.

l'espace aménagé pour l'écoute, n'est pas le seul élément important d'une bonne écoute, l'attitude de celui qui écoute. Lorsque l'on prête l'oreille, tous nos sens sont dynamisés vers l'écoute et chaque détail prend un sens dans notre imagination. il faudra donc amener l'enfant, progressivement, à être en condition de bonne réception, et, devront tout d'abord se calmer s'ils sont énervés puis exercer leur oreille sur des bruits qui les intéressent ou les amusent.

Exercice pour les enfants de 2 à 7 ans*  :

  • Jouer à écouter les bruits qui proviennent d'une pièce voisine et essayer de les identifier, ainsi que les actions qui s'y passent par exemple :
    • j'entends des bruits d'assiettes dans la cuisine, des couverts qui se cognent,
    • j'entends papa ou maman qui rentre,
    • j'entends maman qui met la table,
    • j'entends le chat qui ronronne,
    • j'entends de la musique,
    • ...
  • Jouer à écouter les bruits qui parviennent de la rue, comme par exemple :
    • on entend des voitures,
    • on entend quelqu'un qui roule sur des flaques d'eau et cela fait "Pschitt--tt"
    • on entend des voitures et des camions
    • on entend des gens qui parlent 
    • on entend des enfants qui jouent, qui crient,
    • on entend la pluie, le vent...
    • ....

Tous ces bruits sont du vécu journalier, mais il leur faudra une certaine attention avant de les discerner de plus en plus finement,

Pour jouer à écouter, il est bon de mettre l'enfant dans une condition d'écoute, et pour cela, je vous invite à installer l'enfant dans une ambiance bienveillante, et de calme comme par exemple une lumière tamisée, indirecte va calmer et inciter l'enfant à la réflexion, alors qu'une lumière vive va l'inciter à l'agitation ou à l'action. Donc de préférence choisissez une lumière douce.


*tiré du livre de Denise Chauvel et Christiane Noret "apprenez à relaxer vos enfants"